Faits & Documents et Facta publient aussi des livres dans des domaines proches de la lettre d’informations confidentielles d’Emmanuel Ratier : nationalisme, politique, organisations de gauche, franc-maçonnerie… Les prix des livres tiennent compte du port pour la France. Pour les Dom-Tom ou l’étranger, merci de nous contacter. Le paiement se fait à travers une connexion sécurisée via Paypal. Si vous préférez, vous pouvez télécharger un bon de commande papier à imprimer, remplir et renvoyer par la poste accompagné de votre règlement. Vous pouvez à tout moment afficher votre panier Paypal.

Au cœur du pouvoir

Édition 2015

Le Siècle a changé de lieu de réunion depuis notre précédente édition — épuisée — du seul ouvrage de référence sur ce très puissant club d’influence. Il a quitté l’Automobile Club qui jouxtait le Crillon, place de la Concorde, pour les non moins luxueux salons du Cercle de l'Union interalliée. Mais de tels changements matériels ne sont pas l’essentiel dans la vie d’une centrale de pouvoir comme le club le Siècle. Nous ne nous contentons donc pas de rééditer l’ouvrage. Cette édition a été entièrement mise à jour au début 2015 et est augmentée des biographies des membres entrés au Siècle depuis la dernière édition. 40€, 580 pages, format 150x200mm, couverture pelliculée couleur.

Le Vrai Visage de Manuel Valls, présenté par Emmanuel Ratier

120 pages de révélations explosives sur Manuel Valls. Qui est-il réellement ? Emmanuel Ratier vous le révèle. Saviez vous par exemple que Manuel Valls fut longtemps pro-palestinien avant de retourner opportunément sa veste ? La manière dont Manuel Valls se présente et le personnage public qu'il a construit sont largement un bluff. Cette enquête sur son passé récent ou plus ancien dessine un portait bien éloigné de la transparence qu'il affiche maintenant sur papier glacé. 20€, 117 pages, 150x210mm, couverture pelliculée.

Encyclopédie des changements de noms, d’Emmanuel Ratier (3 tomes)

Le nom n’est pas neutre. Pendant des siècles, le nom de famille était important. Il signifiait la lignée, l’ancienneté, l’origine. Les changements de noms étaient soigneusement surveillés et encadrés. Il furent donc moins de 20 000 à changer légalement de nom au Journal officiel en cent soixante ans (1803-1962). Mais, depuis lors, rien que de 1963 à 1997, ils furent plus de 35 000. Et à nouveau 20 000 en quinze ans (1998-2012) ! Aujourd’hui, en France, les noms de « souche » sont moins bien protégés que n’importe quelle marque. Pour une proportion de plus en plus importante, il faut y voir la volonté du législateur à la fois de dissimiler la réalité de l’immigration extra-européenne et de se complaire dans la sacro-sainte intégration républicaine, dont on sait qu’elle a fait pourtant faillite. Afin de cacher ces faits, le législateur a interdit la mise en ligne de ces données sur Internet. À l’ère de l’informatique et de la « transparence administrative », il nous aura donc fallu plonger dans les archives papier du Journal officiel. Nous ne pouvons citer toutes les personnalités présentes dans ce volume dont le nom est « emprunté ». Mais il en aura été ainsi de l’acteur Dany Boon (Hamidou) au chanteur Patrick Bruel (Benguigui), du journaliste Patrick Poivre d’Arvor (plus prosaïquement Poivre) à l’actrice Mireille Darc (Aigroz), du diplomate François Bujon de l’Estang (précédemment Bujon tout court) à l’acteur Tomer Sisley (Gazit). Et de tant d’autres, qui deviendront demain célèbres ou dont les enfants accéderont à la notoriété. Il y a aussi tous les autres, qu’ils aient voulu franciser leur nom, se doter d’une fausse particule nobiliaire ou éviter le ridicule (les Cocu et autre Courtecuisse sont aujourd’hui remplacés pas les Sida ou les Le Pen...) Le plus légalement du monde, ils vous ont donc peut-être « emprunté » votre nom sans jamais vous en avoir demandé l’autorisation. Vous le saurez enfin, car voici répertoriée, pour la première fois, l’intégralité des changements de noms de 1998 à 2012 parus au Journal officiel (on se reportera aux deux autres volumes précités pour les années précédentes).

Tome I (1962-1992)

23€, 352 pages, 150x220mm, couverture pelliculée.

Tome II (1992-1998)

20€, 446 pages, 150x220mm, couverture pelliculée.

Tome III (1998-2012)

28€, 424 pages, 150x220mm, couverture pelliculée.

Encyclopédie politique française, d’Emmanuel Ratier (2 tomes)

Toute une bibliothèque politique ramassée en un seul ouvrage. La référence obligée en matière d’information politique pour les mandats de François Mitterrand et Jacques Chirac. Cette encyclopédie est la seule de son genre à figurer comme usuel dans la plupart des grandes bibliothèques, à commencer par la Bibliothèque nationale. Elle est consultée chaque jour par les journalistes et les dirigeants qui veulent vraiment connaître l’itinéraire de leurs interlocuteurs. Plus de 3 000 biographies détaillées des hommes politiques, journalistes, syndicalistes, financiers et religieux qui ont fait et font encore l’actualité ; environ 450 revues politiques analysées ; organigramme des partis et syndicats, listes européennes, etc. Index sélectif (10 000 noms). Un véritable outil de travail à conserver en permanence sous la main. Dans les deux volumes, nombreuses illustrations et reproductions de documents confidentiels.

Tome I (1981-1992)

78€, 900 pages, 180x220mm, reliure toilée bleue dorée au fer.

Tome II (1992-2005)

98€, 990 pages, 180x220mm, reliure toilée bleue dorée au fer.

Encyclopédie des pseudonymes, de Henry Coston et Emmanuel Ratier (2 tomes)

Nombreuses sont les personnalités qui ont choisi de dissimuler leur véritable nom sous un « alias ». De Gaston Ghrenassia (le chanteur Enrico Macias) à Lucien Osty (l’écrivain Jean Lartéguy), un outil de travail absolument unique au monde pour connaître le nom d’emprunt des écrivains, journalistes, hommes politiques, artistes ou sportifs. Vous y découvrirez plus de 18 500 pseudonymes couvrant toutes les époques, tous les pays, toutes les professions. Un double index permet en outre de retrouver le pseudonyme à partir du véritable nom.

Tome I

28€, 352 pages, 150x200mm, couverture pelliculée.

Tome II

25€, 480 pages, 150x200mm, couverture pelliculée.

Les Chrétiens de gauche, d'Emmanuel Ratier

S’appuyant sur une très importante documentation, voici le premier ouvrage qui dévoile réellement les arcanes du réseau des chrétiens de gauche, relié aux loges maçonniques, aux anticléricaux du Réseau Voltaire, à l’extrême gauche trotskyste, à certains enseignants et historiens catholiques, et même à certains évêques. Réalisé à la manière d’un dictionnaire, Les Chrétiens de gauche, préfacé par l’écrivain catholique Jean-Marie Paupert, comprend plusieurs centaines de notices de ces personnalités, associations et journaux, rédigées à partir des documents mêmes de cette mouvance, gage d’impartialité et d’absence de parti pris. L’index détaillé de plus de 1 500 noms fait de ce livre un véritable ouvrage de documentation à conserver auprès de soi. 12€, 304 p., 150 x 220 mm, couverture pelliculée.

Ras L'Front, présenté par Emmanuel Ratier

Le premier livre qui décrit, analyse et dissèque le principal mouvement antifasciste français, Ras l’front, fondé en 1990. Derrière cette dénomination se cache l’Internationale trotskyste, comme cet ouvrage en apporte la preuve, établissant les connections existant entre les différents groupes activistes, dirigés par des véritables professionnels de la Révolution. Au terme d’une longue enquête, le premier ouvrage décrivant, à partir de documents inattaquables car émanant pour l’essentiel de l’intérieur même du réseau révolutionnaire, la nébuleuse Ras l’front. De nombreuses révélations et plus d’une cinquantaine de documents strictement internes en font un livre absolument indispensable (muni d’un index de plus de 2 500 noms) pour mieux comprendre les véritables tenants et aboutissants du « combat antifasciste ». 10€, 176 p., 150x220mm, couverture pelliculée.

Éphémérides nationalistes, d’Emmanuel Ratier et Patrick Parment

Le premier dictionnaire d’éphémérides nationalistes, préfacé par l’écrivain et historien Jean Mabire. Plus de 15 000 dates importantes de notre histoire française et européenne ont été soigneusement sélectionnées (et vérifiées), sans jamais censurer les événements devenus « politiquement incorrects ». Sont notamment concernés les hommes politiques et les partis nationalistes, les religieux et les savants, les écrivains et les artistes, les chefs de guerre et les colonisateurs, les grandes batailles et les guerres, les découvertes et les inventions majeures, les livres et les journaux qui ont fait date, le folklore et le cinéma, etc. Tous ces éléments majeurs sont classés par ordre chronologique, une page étant consacrée à chaque journée. Une courte notice résume synthétiquement l’événement. Un livre de qualité idéal pour donner le goût de l’histoire à vos enfants ou petits enfants. 27€, 416 p., 215x280mm, relié, pelliculé.

Guide du Paris ésotérique, de Dominique Setzepfandt

Richement illustré le Guide du Paris ésotérique vous permettra de découvrir les plus étonnants sites de la capitale, riches en significations cachées : le Louvre, l’Elysée, la Madeleine, le parc Monceau, véritable « pays d’illusion » créé par le duc d’Orléans, Grand Maître de la maçonnerie française, l’Arc de triomphe de l’Étoile, la Tour Eiffel, le temple solaire de l’Observatoire de Paris et le temple lunaire du Jardin du Luxembourg, etc. 17€, 176 p., 150x200mm, illustrations, couverture pelliculée.

Mystères et secrets du B’naï B’rith, présenté par Emmanuel Ratier

La première enquête au monde sur la plus ancienne (fondée en 1843) et la plus nombreuse (50 000 membres) organisation juive mondiale. Ses dirigeants, ses personnalités (comme Sigmund Freud ou Albert Einstein) , ses liens avec les autres associations, ses réussites politiques et diplomatiques (par exemple la reconnaissance par les États-Unis de l’État d’Israël), son influence au Vatican, etc. L’influence de la maçonnerie juive est examinée en France et dans le monde. Organigramme complet des loges françaises, la vérité sur le « serment des B’naï B’rith » qui a exclu le Front national du jeu politique, ses soutiens politiques et financiers, la liste de ses invités… index de plus de 2 000 noms. Ce livre, parfaitement documenté, n’a jamais fait l’objet d’aucun procès malgré ses révélations explosives. 30€, 416 p., 150x200mm, couverture illustrée pelliculée, très nombreux documents confidentiels et photos inédites.

Les Guerriers d'Israël, présenté par Emmanuel Ratier

La première enquête au monde sur les milices juives, l’autodéfense juive et la violence sioniste, aussi bien en France que dans le monde ou en Israël. Les étranges relations des ultra-sionistes avec les autorités nationales-socialistes. Chronologie complète des violences en France (1976-1995). Organigramme des groupes terroristes (Organisation Juive de Défense, Groupe d’Action Juive, etc.). Les « fous de Dieu » du judaïsme. Histoire du Bétar. Les soutiens politiques dont ces groupes bénéficient. Index sélectif. Le livre qui raconte la véritable histoire des adeptes de la « loi du talion ». 30€, 416 p., 150x220mm, couverture illustrée pelliculée, cahier photos, très nombreuses illustrations.

Le Vrai Visage de Jacques Chirac, d’Emmanuel Ratier

Une brochure décapante sur Jacques Chirac, élu président de la République en mai 1995. Sous une forme ramassée, cette indispensable brochure recèle un nombre incroyable d’informations sur tous les domaines touchant de près ou de loin Jacques Chirac. Elle vous dévoile la vérité sur son passé (par exemple lorsqu’il militait avec les communistes), ses prises de position sur les grandes questions sociales (immigration, mondialisme, Europe, peine de mort, chômage, sida…), ses affinités, ses compromissions, ses amitiés et son entourage, sa famille, sa véritable fortune, etc. On y trouve aussi un florilège de ses déclarations et quelques avis de personnalités à son propos. Le livre idéal pour convaincre les amis du président sans doute le plus atypique de la cinquième République. 7€, 64 p., 145x210mm, très nombreux documents.